Destination

Plonger dans une cage aux requins

Shark Cage Diving | Calypso star | Port Lincoln

Pour d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours rêvé de voir des grands requins blancs ; en vrai. Les livres sur le sujet parcourt ma bibliothèque et mon film préféré reste Les Dents de la Mer. Il y a plus intellectuel, je vous l’accorde. Il n’y a que trois endroits dans le monde où il est possible de plonger dans une cage aux requins : Port-Lincoln en Australie, Gansbai en Afrique du Sud et sur l’île de Guadalupe au Mexique. Alors impossible de manquer cela lors de mon séjour Down Under.

Deux compagnies opèrent à Port Lincoln : Adventure Bay et Calypso Star. La grande différence entre les deux tient à un élément essentiel : l’usage d’un appât. Adventure Bay attire le requin avec de la musique – du Heavy Metal et ACDC pour être précise, quand Calypso Star utilise du sang et des carcasses de thon. Comme dirait l’un de mes partenaires sur le bateau « Sharks want to eat. Not dance ». Pas faux… Aucun mensonge sur les statistiques : la probabilité d’en voir avec Adventure Bay est réduite à 50% quand Calypso Star s’assure un 85%. Il s’agit tout à la fois d’une question juridique (Adventure Bay n’ayant pas obtenu de licence) et de convictions écologiques.  

Pour avoir discuté du sujet avec des surfers et l’un des volontaires de The Sea Sheperd en particulier – les deux sont contre ces pratiques : les premiers car le surfer devient une proie pour le requin (rappelons qu’un surfer sur une planche ressemble à s’y méprendre à une otarie) ; le deuxième défend davantage le respect de l’environnement et la cause animale. Le débat est ouvert mais pour moi, quitte à faire un aussi long trajet pour voir un grand blanc, autant s’assurer de voir ses grandes dents !  

Sunrise | Shark Cage Diving | Port Lincoln

Le réveil est matinal : 5h30 pour être sur le pont à 6h30. Deux heures trente de navigation plus tard et nous voilà amarrés à Neptune Islands, l’une des îles les plus au Sud de l’Eyre Peninsula. Le temps peut paraître long mais le lever du soleil en mer n’a pas de prix. La cage ne peut contenir que 7 personnes donc l’attente est longue si tant est que vous soyez dans le groupe 4 ou 5. Après quelques explications sur l’utilisation du détendeur, me voilà trépignant d’impatience avec mon masque et mon tuba. A aucun moment, je n’ai ressenti de la peur. Voilà la première chose que je me suis dite. J’étais surtout (sur)excitée. Et le voilà qui fait son apparition de loin, au milieu des centaines de thon. Et la seconde impression, qui fût aussi la bonne et la dernière, est à quel point le moment est beau et la nature, bien faite.  Stupéfaite par la clarté de l’eau, j’ai vécu cela comme spectatrice d’un très beau ballet où le requin blanc serait Benjamin Millepied (au temps où il était danseur étoile, on s’entend). Pas sûre que la comparaison, ne serait-ce, qu’en termes de poids et de taille soit la bonne mais c’est pourtant exactement ce que j’ai ressenti. Probable aussi que je sois tombé sur un requin « gentil ». J’aurais voulu pouvoir vous raconter à quel point la bête est méchante et le film, cuisant de vérité. Mais ce n’est pas le cas. Et plus encore, pour l’anecdote, j’avais tellement prié pour en voir un que je m’étais promis d’arrêter de fumer si tant est que j’apercevais un aileron… Il se pourrait donc qu’un requin m’ait sauvé…

Shark cage diving | Port-Lincoln | Australia

Pour les informations supplémentaires mais essentielles : aucune diplôme de plongée n’est requis, je recommande sans hésiter Calypso Star et si je devais y voir un bémol, c’est la difficulté du point d’accès et l’organisation : arriver à Port-Lincoln par avion (aucune vol n’est direct depuis Perth, Sydney ou Melbourne et une escale est nécessaire à Adélaïde), par respect pour l’environnement, la compagnie n’opère pas tous les jours mais seulement 3 et la nature étant imprévisible, aucun remboursement n’est prévu si l’on ne voit pas de requins. J’en aurais été extrêmement frustrée mais ce fût l’une de mes plus belles journées…

Ps: La date de la vidéo n’est pas à jour #NeSaisToujoursPasSetUpMyGoPro

 

1 Comment

  1. Pingback: Que faire à Port-Lincoln ? | 24 hours in | Lucy in the sky

Comments are closed.